Psychothérapie et Hypnose photo rené

René Clavilier                                                                                                                                        

Certifié en Analyse Transactionnelle par l'EATA                                                                                                                                                Pole santé Equilibre
Maitre Praticien en Hypnose Ericksonnienne                                                                                                                                                       77 Rue de Marmiesse
Praticien en Hypnose Humaniste                                                                                                                                                                          15000 AURILLAC
Praticien en EFT                                                                                                                                                                                                  Tél : 04 71 63 77 80

krisnamurti                                                                                                                                                                                                                                                                                               Krisnamurti

Question difficile, car chacun a sa propre vision de la spiritualité et de l'être humain.
C'est pourquoi ma réponse sera personnelle et n'engage que moi.

 

 

L'être humain fonctionne selon un principe de dualité : chaud-froid, bonheur-malheur, amour-haine, grand-petit, etc... Ce que les bouddhistes appellent le "SAMSARA". Ce système ne peut pas apporter une paix permanente à l'être humain, tout simplement parce que la dualité ne le permet pas, la paix n'est qu'un état de non guerre dans ce système. La seule façon d'en sortir est de mettre fin à la séparation et à la dualité.

 

Ce que j'appelle spiritualité est la recherche de cet état d'unité. Dans l'état de réalisation spirituelle, il n'y a plus de division à l'intérieur de moi et entre moi et l'extérieur.

 

Je n'ai jamais vraiment connu cet état mais j''imagine qu'il se caractérise de la façon suivante :

  • Une libération du passé et du conditionnement : je vois le monde totalement neuf à chaque instant, ce qui me ramène à la parole de Jésus "et vous serez comme des petits enfants". Un petit enfant vois le monde tel qu'il est sans jugement ni conditionnement.
  • Une absence de jugement et donc de culpabilité sur soi-même et sur les autres. La notion de bien et de mal n'a pas lieu d'être dans cet état.
  • Une sécurité totale, je suis invulnérable parce que je ne m'identifie plus à mon corps. Je suis un esprit immortel incarné dans un corps. Je n'est plus peur de la mort physique et je ne m'identifie plus à l'ego.
  • Un accés à la "Connaissance" La Connaissance n'est pas le savoir, ni la perception, il s'agit d'une compréhension totale de la vie qui ne passe pas par l'intellectuel et qui ne peut pas être mis en mots.
  • Un état de joie permanente, il s'agit d'une joie qui n'a pas d'opposée, elle n'a pas de cause. J'appellerai cette joie "la joie d'être".

Comment arriver à l'unité ?

 Je n'ai malheureusement pas une recette miracle pour y arriver. Si c'était le cas je serai un être éveillé. Mes réflexions et mes lectures me font penser qu'il y a quelques préconisations pour avoir plus de chances d'y arriver :

  •  On n'arrive pas à l'état d'unité par la volonté ; la volonté crée elle même une division (il y a la partie qui veut et une autre partie qui ne veut pas). L'unité s'obtient par le "lâcher prise", la volonté peut servir uniquement à préparer le chemin.
  •  La connaissance de soi parait être la voie royale pour accéder à l'unité. A l'entrée du temple de Delphes, il est inscrit "Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux". Je pense qu'on peut arriver à l'unité grâce à ce que Krisnamurti appelle une "vision pénétrante" de nous même.
  • La recherche spirituelle n'est pas une fuite du réel, elle ne sert pas à éviter ses blessures. C'est tout le contraire, la connaissance de soi passe par la conscience et la mise à jour des douleurs refoulées.
  • Le danger de la spiritualité est une inflation de l'ego. J'ai avancé sur mon chemin spirituel, j'ai beaucoup travaillé sur moi et je suis donc supérieur aux autres. Attention, le Gourou (dans le mauvais sens du terme) n'est pas loin.
  • L'autre danger c'est la culpabilité ; j'apprends à me connaitre, mais ce que je découvre ne me plais pas, je préfère me culpabiliser que d'accepter ma responsabilité.